mardi 25 septembre 2012

Le Billet de Renaud Molis

Un grand merci à Renaud,  qui sera le WE prochain à Limoges, pour son quatrième billet: 
"Colchiques dans les près"



8.00:
Réveil, oeil rond, les aventures de "Hoggy le chat bleu qui en prend de bonnes" en fond sonore avec le rire des enfants ... 
AHAH! se dit il en lui même et en français car il parle courament les deux langues: "ça commence bien, la virée du dimanche s'annonce nickel, le Mr propre de TF1 ayant prédis le soleil, pas de soucis..."

8.15: 
Ouverture des volets ... "Mes cou...... le temps se brouille !!" ...  Brouillard, nuages accrochés aux cheminées, que du bonheur ... Le rencard est donné, faut y aller, cochon qui s'en dédit. 
Mise à la verticale, passage sous la douche, déjeu vite fait bien fait avec "Hoggy le chat bleu qui déguste une série de bourre pif première classe" en toile de fond et zou !! ... Go to Ze garage où mon bon Nobby m'attend, clope au bec assis sur sa bleue, le sourire sur moyen mou .
- T'as vu le temps, bêle le chéri
- Tu parles Charles, on est pas des lopettes, Feu !!

Perception de ma "Guzz à plume", un gentil "t'as vraiement une meule de gonzesse " à mon pote afin de le motiver à bloc et c'est partit, go to le bistrot de la vallée par la route dite "de l'ouest" rapport à on part à l'ouest (étonnant non?)
Le smog s'étiole, Eole, mise de gaz, le veau de Milwaukee s'amenuise dans les rétros, du bonheur!! 
La vengeance opère et la magie aussi, odeur de sous bois, feuilles dorées, colchiques dans les prés, tout y est, j'en chialerais tellement c'est beau ... du Michel Delpech (pour Mme Anita)
Je rend la main Germain, Nobby-man recole à la roue et nous voilà, comme deux larrons, dans la sainte communion de la moto, entre "prataprata" et "vropvrop", le nez rouge et l'oeil larmoyant comme un basset ...

Mais ça dure pas, Eloi!! Le smog en remet une couche au détour d'une courbasse et façon ciment prompt, black out immédiat ... Une vague tâche jaune à droite, suivie du crépitement métallique des gravillons dans les gardes boue nous font comprendre que les comiques troupiers de la DDE sont passés par là pour notre bien ... Rappelons que la pratique du Long Board demande calme, cool hand et gros moral....
On est vivant !!!! Le 4X4 qui sort du sous bois sous notre pif avec son lot de chasseurs et les mottes de boues qu'il nous largue à la gueule n'entame en rien notre moral et nos coeurs purs! Fin du smog, patelin d'arrivé en vue, GAZ !! 

Oh putain de merde ! Plus hard qu'un taxi pour Tobrouk ! Le bistrot est fermé, chiuso, nada, faut aller à celui d'en face fréquenté par les peines à jouir en gilet fluo de la FFMC et l'humour à deux balles du tolier....
Heureusement ces deux plaies d'égypte sont absentes, un café de cow boy en compagnie de deux vieux gars de nos connaissance et on sonne le retour, le soleil pointe timidement entre les nuages, la vallée bénie nous attend, ça va chier René, sortie du patelin, un petit signe à mon camarade de jeux et ciao bello, c'est la tournée de la "calif des bois", faut que le con pète ou que la quine casse, elle va prendre la vilaine, A BLOC !! ...

Et voilà, mes chéris, après une bourre de qualité re brouillard béton et retour au tipi où la squaw et la papooses m'attendent devant une bonne tambouille fumante en se bidonant devant ma hure surrouge et mon pif du même métal "comme celui de Hoggy" dit ma poupotte, la boucle est bouclée!

c'est pas du Guy Marchand mais c'est presque aussi beau (hein mâme Anita)


Le mois prochain retrouvez Nobby, Renaud et leurs machines à jambon dans:
"Go to Picpus run !"


voilà chef, j'espère que cette tranche de vie fera rire ou sourire les gentils lecteurs, samedi prochain, on trinque à Picpus !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire